GEMMOTHERAPiE unitaire

L’utilisation de bourgeons dans la pharmacopée traditionnelle remonte au Moyen Âge, à l’ère des alchimistes.
On se servait notamment des bourgeons du peuplier pour la confection d’un onguent
et de ceux du sapin pour la fabrication de sirops à usage pectoral.
Du terme latin gemme, qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, la gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires frais des plantes, arbres et arbustes, c’est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles.
Toute "l'information" du végétal en devenir est contenue et concentrée dans le jeune tissu en croissance.
Le choix du moment de cueillette est très délicat et déterminant de la qualité thérapeutique du produit fini.
Cette période peut être très brève, de quelques heures à 2 jours, et demande une surveillance constante.

Extraits concentrés de bourgeons frais mis en macération

sur le lieu de cueillette dans un mélange alcool/sirop d'agave

Toutes les cueillettes sont effectuées localement

par moi-même dans le respect du Vivant.

 

Utilisation des macérâts-mère (non dilués)

5 à 15 gouttes par jour

ESSENTIEL

Sandrine Bauder

Mas de Pichaudel

46160 Marcilhac sur célé

06 42 75 40 40

  • Facebook Social Icon